Technologie et PME : saisir les opportunités qu’offre le changement

Plus de deux tiers des PME suisses s’attendent à des changements majeurs dans leur secteur d’activité au cours des dix prochaines années. Ce constat ressort de l’étude de la Haute école spécialisée de St-Gall intitulée « Situation des PME 2018 ».

La bonne nouvelle : pour plus de la moitié des sociétés sondées, ces changements sont synonymes d’opportunités.

Principaux moteurs de changement

Les changements au sein des entreprises sont dus soit à des facteurs internes (par exemple, un changement de direction ou une crise d’entreprise), soit à des facteurs externes (par exemple, une crise économique ou l’entrée d’un nouveau concurrent sur le marché). Les résultats de l’étude montrent qu’il existe deux principaux moteurs de changement pour les PME interrogées. Il s’agit des changements technologiques et de l’évolution des besoins des clients.

 

Les changements technologiques affectent toutes les entreprises et incluent les changements dans le contexte de l’utilisation croissante des technologies numériques.

Les différents domaines au sein de l’entreprise sont affectés par des changements à des degrés divers. Le marketing et les ventes, la production et la logistique, les services/service à la clientèle et l’informatique étant le plus souvent mentionnés.

 

Opportunités et risques

La numérisation et l’utilisation de nouvelles technologies perçues comme une opportunité

Côté opportunités, la numérisation, l’accent sur certaines niches de marché et l’image très positive de la Suisse figurent en tête. Les PME ont par ailleurs des attentes essentiellement positives concernant l’évolution des ventes, mais elles prévoient des baisses de marges dans presque tous les secteurs.

Pour un cinquième des sociétés interrogées les risques prédominent. Parmi ceux-ci ressortent : l’érosion des prix, la pression sur les coûts et la diminution des marges. Mais aussi, la mondialisation et l’intensification de la concurrence internationale, ainsi que la fidélité en baisse des clients et leurs nouveaux besoins. Autre risque relevé, le manque de personnel qualifié.

Se concentrer sur les opportunités pour minimiser les risques

Axer une partie de ses ressources sur la numérisation et l’utilisation des nouvelles technologies semblent être une stratégie adéquate en vue d’appréhender le futur et minimiser les risques identifiés. Toutefois, définir une stratégie informatique qui soit en parfait alignement avec sa stratégie business peut s’avérer un exercice difficile pour une PME. Dans ce cas de figure, un avis professionnel extérieur s’avère très souvent payant.

 

ILYGO, votre partenaire de confiance dans le développement de votre stratégie informatique.
Demeurant volontiers à votre disposition : info@ilygo.ch

 

* L’étude « Situation des PME 2018” a été réalisée en janvier 2018 sur un échantillon comprenant un total de 577 cas d’entreprise en Suisse.